Procès verbal de l'assemblée générale 2021 du 12 février 2022

Procès-verbal de l’assemblée générale 2021 du 12 février 2022 

Tenue à la salle socioculturelle de Saint Parres-aux-Tertres

 L’assemblée était présidée par Éric Bailly-Bazin président de l’association assisté d’un secrétaire de séance  Philippe Renard secrétaire de l’AAPPMA

Ordre du jour :

  • Rapport moral
  • Bilan vente de cartes 2021
  • Rapport financier 2021
  • Rapport d’alevinage 2021
  • Garderie + Bilan infractions 2021
  • Propositions soumises aux votes
  • Suivi piscicole
  • Questions diverses

 Rapport moral

Présenté par le président Éric Bailly-Bazin :

« Ce rapport moral sera succinct puisqu’il n’y a pas si longtemps nous nous sommes réunis pour une AG exceptionnelle et l’élection du nouveau conseil d’administration de notre association. Exceptionnelle dis-je car votre présence soutenue, le nombre de pêcheurs présents ont donné de la légitimité à ce Conseil d’administration qui devrait œuvrer et mener une politique soucieuse de préserver l’existant, mais plus encore le parfaire et donner satisfaction à tous.

Nos lacs bénéficient chaque année d’une très bonne fréquentation ce qui lui permet de compter un effectif relativement constant. La qualité piscicole, son potentiel qui reste la conséquence des décisions passées en est l’élément prépondérant.

Je me permettrai même de dire que nous avons été, tous ensemble, avant-gardistes dans une gestion responsable et soucieuse de préserver les équilibres. La situation de notre AAPPMA est saine sur le plan financier nous permettant d’entrevoir ou de participer à d’autres projets structurants ou de parfaire notre communication avec la création d’une page sur Facebook pour de l’information plus rapide, mais aussi de participer financièrement en partenariat avec le Conseil départemental à la réhabilitation de la mise à l’eau de Pogains qui sera possible en fin d’année lors de l’étiage du lac.

 Participation dont certains vont forcément s’en émouvoir prétextant que le Conseil départemental qui investit 400 000 € pour mettre du sable sur les plages, autant pour refaire le passage des batraciens qui rejoignent le lac d’Orient vers la mise à l’eau Colette, pourrait refaire une mise à l’eau destinée aux pêcheurs.

J’entends cela et j’en ai conscience forcément, mais vous savez comme moi qu’il faut souvent négocier pour atteindre des objectifs. La réhabilitation de la mise à l’eau de Pogains reprise d’en haut sur un dénivelé de 10 mètres de largeur avec une aire de retournement intermédiaire de 15 mètres par 15, c’est 230 000 € . Cet investissement ne servira que pour les pêcheurs (on est autant que les batraciens assurément c’est sûr !). Le bureau part d’un principe fondamental : l’argent des pêcheurs sert aux pêcheurs. Nous n’avons aucune raison de thésauriser pour satisfaire les banques. Nous participerons donc autour d’un tiers soit un peu plus de 50 000 €. C’est une somme certes, mais c’est l’assurance que cette mise à l’eau sera refaite et je crois que c’est cela qui importe parce que, in fine, c’est le Conseil départemental qui décide et l’on donne ainsi un signe fort qui est d’ailleurs apprécié par Philippe Pichery, président du Conseil départemental. Rassurez-vous, cela ne met pas notre association dans une situation financière tendue ou risquée car nous gérons nos moyens avec sérieux et soucieux des équilibres financiers. De plus cela nous permettra d’avoir du poids pour d’autres infrastructures qui mériteraient un réaménagement comme celle du CNHS ou du CD 43.

 Je dois aussi vous parler des choses qui fâchent car la décision prochaine de la fermeture du lac Amance au 30 novembre au soir va forcément vous fâcher. Pourquoi cette fermeture anticipée ? La LPO, nos amis de trente ans si je puis dire, a fait une requête auprès de l’EPTB pour une protection des cygnes de Bewick qui viennent s’alimenter en automne sur Amance vers le canal de liaison avec Temple pour être précis.

La LPO souhaitait que la pêche ferme au 1er octobre sur Amance prétextant que ce cygne craintif était perturbé par les pêcheurs. Ah bon ! Nous avons eu une longue conversation en présence de la DDT, du Parc, de l’EPTB et de moi-même. Cela a été un peu houleux. L’EPTB souhaitant préserver son image environnementale demandait des concessions au locataire, c’est-à-dire nous. Je suis monté un peu dans les tours disant que fermer Amance au 1er octobre, ce n’était même pas envisageable car à cette époque Orient, en raison de son étiage, peut être fermé, donc plus de pêche. Il fallait trouver un compromis avec l’ensemble des partenaires présents.

Voilà pour les informations importantes. Peut-être suis-je trop optimiste, mais il me semble que les pêcheurs dans leur ensemble sont satisfaits tant sur le plan qualitatif et quantitatif. Cela étant, il faut rester vigilant car rien n’est jamais acquis en matière halieutique. L’année s’annonce plutôt bonne avec des niveaux qui permettent une belle reproduction. Je vous souhaite donc le meilleur pour cette nouvelle année et merci encore de votre participation et de votre présence car vous êtes la force de notre association, son dynamisme et son esprit. »

 Le rapport moral est adopté à l’unanimité.

 Bilan de la vente de cartes 2021

Bilan présenté par Philippe Renard , secrétaire de l’association.

Après deux années compliquées liées à la crise sanitaire,  les ventes de cartes de l’année 2021 ont augmenté assez fortement pour retrouver un niveau avant COVID. Il est à signaler que nous constatons une différence assez importante entre le nombre de cartes hebdomadaires vendues et le nombre d’options « pêche en bateau » prises, d’environ 200. Ce qui laisse à penser qu’un nombre important de pêcheurs ne prennent pas l’option « pêche en bateau » obligatoire.

  •  Cartes personne majeure : 1134         +9,57%       ( +99)
  • Cartes découverte femme: 73        +14,06%       (+9)
  • Cartes personne mineure: 129          +21,7%        (+23)
  • Cartes découverte -12ans : 171        +0,59%           (+1)
  • Cartes hebdomadaires : 948        +27,42        (+204)
  • Cartes journalières : 1160        +18,85%     (+184)
  • Option bateau annuelle : 1211
  • Option bateau semaine : 781
  • Option 10 bagues : 960

 Rapport financier 2021

Le président tient à féliciter le trésorier Alain Cadet pour son excellent travail qui représente une charge importante de temps et d’investissement personnel. Il est maintenant secondé par Jean-Luc Fornoni., trésorier adjoint. La comptabilité de l’AAPPMA du fait de l’embauche d’un garde salarié s’apparente à une comptabilité d’entreprise.

Les bons résultats 2021 compensent le déficit de 2020  dû à la crise sanitaire et aux investissements en matériel pour la garderie.

 Le rapport financier est présenté par Alain Cadet ,trésorier de l’association.

 Recettes :  120 906,02 €

 Ventes cartes :     114 809,72€                                Intérêts Livret :               272,59€

 Loyer Jonchery :           4 266€                                 Recettes PV :                 1 830,30€

                                         

Dépenses :  99 392,84€

 Principaux postes :

Salaires (charges comprises) :  23 884,93€

Honoraires comptable :               3 571,20€                Carburant :                 1 664,64€

Entretien véhicule :                        441,19€                Frais garderie :           1 455,28€

 Alevinages                    37 114,90€                             Loyer lacs 2020 :         18 000€

Entretien travaux :          1 104,50€                             Fournitures :                 598,45€

Bagues 2022 :                  2 049,60€                             Loyer siège :                501,55€

Site internet :                        1 440€                             Assurances :             1 464,61€

Adhésifs bouées :                 1 149€                             Impôts :                     1 377,55€

Frais kilométriques :       1 556,10€                             Ristourne dépositaires :  857€

Frais divers :

(Poste, téléphone etc) :    669,66€      

                                                       

Résultat de l’exercice : 21 513,16€

 Mmes Catherine Renard et Carmen Rémond, vérificatrices aux comptes, après examen des comptes et pièces comptables valident les comptes de 2021 et remercient le Trésorier pour la parfaite tenue des comptes

L’assemblée adopte à l’unanimité le rapport financier et donne quitus au Trésorier pour l’année 2022.

 Rapport d’alevinage 2021

Bilan présenté par Philippe Renard secrétaire de l’association.

En 2021 l’association a encore réalisé un alevinage très important. Nous constatons que le précédent alevinage sur Orient en sandres a permis la prise de quelques sandres ainsi que des juvéniles.

     LAC FORET D’ORIENT :      1 tonne de brochets + 300 Kg de sandres

                   LAC TEMPLE :       1 tonne de brochets

                 LAC AMANCE :       300 Kg de sandres

Coût de l’alevinage : 37 114,90 €

 

  Garderie

Le Président remercie le garde de l’AAPPMA ainsi que les gardes bénévoles pour l’excellent travail réalisé en 2021 et rappelle que les gardes bénévoles ne sont pas rémunérés. De nombreux contrôles ont étés effectués au cours de l’année et nous pouvons constater que grâce au travail des gardes une baisse de près de 50% d’infractions relevées en 2021.

Des contrôles de jour comme de nuit en partenariat avec la gendarmerie, l’OFB, la fédération de pêche de l’Aube ont étés réalisés.

L’AAPPMA remercie la gendarmerie pour l’aide apportée et leur intervention rapide dès que les gardes de l’AAPPMA la sollicitent . Cela a permis la verbalisation d’une dizaine de pêcheurs au pied de la tour de restitution du lac Temple.

 Bilan des contrôles 2021 :

 34 PECHEURS CONTROLES EN INFRACTION  (62 en 2020)

 36 procès-verbaux ont été dressés par les gardes de l’AAPPMA

16 exclusions ont été prononcées (jusqu’à 2 ans)

 Un pêcheur demande quelles sont les infractions relevées les plus fréquentes.

Réponse du secrétaire, les infractions les plus courantes sont :

Pêche sans carte

Pêche en réserve

Non-respect de l’arrêté préfectoral de pêche de nuit

Non-respect des quotas

Carnassier non bagué ou bague non conforme

 

 Propositions soumises aux votes

2 propositions validées par le Conseil d’Administration sont présentées par le président

 Première proposition :

Il a été constaté à plusieurs reprises que certains pêcheurs utilisent leur moteur thermique pour se déplacer sur les lacs d’Orient et Temple malgré l’interdiction. Suite à ces faits regrettables, le CA soumet les mesures suivantes au vote de l’assemblée.

 Sur les lacs d’Orient et du Temple :

Les petits moteurs fixés par un système de serre-joint devront être obligatoirement démontés.

Cette mesure ne concerne pas les pêcheurs titulaires d’une carte d’invalidité mais les moteurs devront quand même être relevés et l’hélice recouverte d’une housse

Les gros moteurs boulonnés non démontables devront être obligatoirement relevés et l’hélice recouverte d’une housse.

 Suite à cette proposition un pêcheur Mr Fizet interpelle l’assemblée pour dire son désaccord concernant cette proposition, et propose que tous les moteurs thermiques soient interdits sur ces 2 lacs. De plus ceux-ci font courir un risque de pollution.

 La proposition est soumise au vote : Résultats 58 voix pour 9 voix contre et 2 bulletins nuls

La proposition est adoptée à la majorité des membres présents

 Deuxième proposition :

L’ouverture de la pêche du sandre sur les lacs d’Orient à lieu environ un mois avant l’ouverture dans l’Aube et d’autres départements. Cela fait venir un certain nombre pêcheurs pour pêcher le sandre sur les lacs d’Orient étant donné qu’ailleurs la pêche du sandre est fermée. Il a été constaté que certaines années au moment de l’ouverture de la pêche du sandre ceux-ci sont encore sur les frayères.

En conséquence il est proposé à l’assemblée de reporter cette ouverture au 1er samedi de juin.

 La proposition est soumise au vote : Résultats 50 voix pour 17 voix contre et 2 bulletins nuls

La proposition est adoptée à la majorité des membres présents.

Cette mesure ne sera mise en application qu’en 2023 car l’arrêté préfectoral précisant les dates d’ouvertures 2022 est déjà paru.

 Suivi piscicole

Présenté par Edgar Beau vice-président.

En 2019 en partenariat avec l’EPTB nous avons mis en place un suivi piscicole via un fichier de relevé de prises anonyme et basé sur le volontariat .54 pêcheurs avaient participé et nous les en remercions. Nous avons ensuite réalisé un bilan consultable sur le site internet de l’AAPPMA.

Ce suivi permet de mieux connaitre et de voir l’évolution du cheptel piscicole afin de mieux cibler les alevinages et éventuellement de prendre des mesures si des problèmes sont constatés.

Malheureusement la crise sanitaire avec les différents confinements a suspendu ce suivi en 2020 et 2021. C’est pourquoi nous relançons se suivi et remercions par avance les pêcheurs souhaitant participer.

 Philippe Renard, secrétaire, présente à l’assemblée le fichier de relevé de prises, son fonctionnement et comment l’obtenir et le restituer en fin d’année.

Le fichier est distribué lors de l’AG ; Il est aussi téléchargeable sur le site internet de l’AAPPMA : aappma-des-lacs.fr

A la rubrique actualité puis suivi piscicole.

Il est restituable soit lors de l’AG soit par courrier au siège de l’AAPPMA soit par Mail à :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 Questions

Question concernant les heures autorisées à la navigation.

Réponse de Mr le secrétaire :

Sur le lac d’Orient le nouvel arrêté de navigation autorise la navigation de ½ heure avant le lever du soleil à ½ heure après le coucher du soleil.

Sur les lacs Temple et Amance les nouveaux arrêtés de navigation n’étant toujours pas parus la navigation est interdite avant le lever et après le coucher du soleil (heures légales, voir éphéméride)

 Mr Huez informe l’assemblée que le curage de chenal de sortie du port du lac d’Orient qui avait été prévu n’a pas été réalisé.

 Le président ouvre une parenthèse sur une réflexion en cours concernant des mesures d’incitation pour la protection des poissons pendant la période du No Kill par exemple utilisation d’un tapis de réception , ardillons écrasés ou hameçons simples sur les leurres, limiter au maximum les séances photos etc.

 

Le président remercie les personnes présentes pour leur engagement envers l’AAPPMA et souhaite une bonne année de pêche à tous

 

Fin de séance à 11.30h