Malgré la crise sanitaire qui réduit nos mouvements, les alevinages prévus par l'AAPPMA se sont réalisés avec l'appui de notre garde salarié qui bénéficiait d'une dérogation professionnelle. Nous rappelons pour mémoire que les espèces remises dans nos lacs, outres quelles sont visées par un contrôle sanitaire, répondent à un cahier des charges spécifiques : poissons issus de pêches d’étangs en France dont la traçabilité est aisée, ne séjournant pas dans des réservoirs ou bacs bétonnés, transférés directement (le lendemain) sur les lacs.

Cette année encore malgré un tassement des cartes de pêche en raison du confinement, l’effort est soutenu avec :

  • Orient : 1 tonne de brochets de deux étés soit des poissons de plus de 60 cm, 1 tonne de poissons fourrage (gardons rotengles), 250 kg de sandres de deux étés soit autour de 60 cm.
  • Amance, 250 kg de sandres de deux étés.
  • Temple, 250 kg de sandres de deux étés, bagués

 Des brochets de plus de 60 cm pour combler selon nos observations, une rupture dans la pyramide des âges, le sandre de deux étés c’est pour espérer qu’il ne finira pas (ou moins !) dans la gueule des cormorans.

 

 Le Président